This post is also available in: frFrançais

La Charte du Cercle d’Études Scientifiques Rayer correspond aux valeurs de la convention de 2005, 2003 et la mémoire du Monde de l’Unesco. L’universalité de l’interprétation de l’œuvre de Constantin Brancusi par Thierry Rayer peut être inscrite sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Article 1  l’excellence

Interpréter la création en faisant appel à des procédés universels, la science, la biologie, la géométrie, les mathématiques (les théorèmes de Thalès et Pythagore, la suite de Fibonacci, le nombre d’or Phi),  l’égyptologie et la franc-maçonnerie. La taille directe, une technique ancestrale . (Convention de l’Unesco pour la sauvegarde du « patrimoine culturel immatériel » – I Dispositions générales – Article 2.2.(e) Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel.)

Article 2 La transmission

Transmettre le patrimoine immatériel et matériel à l’humanité en procurant un sentiment d’identité et de continuité contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine. (Convention de l’Unesco pour la sauvegarde du « patrimoine culturel immatériel » – I Dispositions générales – Article 2-définition).

Article 3 L’universalité

Favoriser le dialogue inter-culturel de toute l’humanité et montrer à l’humanité ce qui rassemble et non differencie les cultures.

Article 4  La philosophie des Lumières

Permettre  à  tous d’accéder aux connaissances de l’humanité.

Article 5 Rassembler

Rassembler tous les peuples autour de la Création dans un esprit humaniste universel, de paix, d’amour et de tolérance.

Article 6 Recenser

Participer à des études scientifiques rigoureuses pour chaque pays pour permettre de décrypter l’art et l’architecture de chaque pays, de la période de l’Antiquité à la Renaissance, afin d’établir un inventaire mondial du patrimoine de l’humanité qui corresponde à la découverte.